Gameur pro : quel statut pour quels revenus ?

Gameur pro : quel statut pour quels revenus ?

  • Post Author:
  • Post Category:Gaming

Le Pro Gaming, jeux vidéo professionnels en français, est de plus en plus en vogue. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui souhaitent se lancer dans cette activité. Toutefois, avec quels statuts pourrez-vous être considéré comme un Gameur pro ? Quels sont également les revenus que vous pourrez en tirer ?

Gameur pro, quel statut juridique ?

Avant 2016, le Pro Gaming ne jouissait pas d’un encadrement juridique clairement défini en France. Les joueurs de vidéo n’étaient en réalité que des travailleurs indépendants. Il a donc fallu attendre l’arrivée de la loi du 7 octobre 2016 pour mieux réguler le métier. Cependant, le présent décret n’est entré en vigueur qu’au début de juillet 2017. Il vient ainsi préciser les statuts juridiques des Gameurs pros ainsi que les compétitions de jeux vidéo en France. Ainsi, l’article 102 de la loi définit un joueur professionnel de jeux vidéo comme une personne qui a pour activité rémunérée la participation à des compétitions dans un lien de subordination juridique.

Cette compétition doit notamment avoir rapport soit avec une association, soit à une société remplissant les différents critères de la présente législation. Auparavant, la réglementation des jeux vidéo était pareille à celle des jeux de loterie ou des jeux de hasard. Cependant, la loi de 2016 pour une République numérique donne un statut spécifique aux jeux vidéo, lesquels ne sont plus considérés comme des jeux de hasard. Au contraire, cette loi correspond à celle des sportifs de haut niveau.

Elle permet à tout Gameur pro d’acquérir un contrat de travail particulier. Il peut ainsi devenir un autoentrepreneur ou un joueur professionnel en société (via une SASU par exemple). Néanmoins, le second format semble plus rassurant et plus sécurisant. À la différence de l’autoentrepreneur, mettre en place une société permet d’avoir plus de garanties au cas vous serez confronté à des difficultés financières. Toutefois, avant cette étape, vous devez obtenir un agrément auprès de l’autorité concernée.

Comment demander un agrément ?

Qu’il s’agisse d’une association ou d’une société, la demande d’agrément est adressée au ministère français chargé du numérique. Cela peut se faire grâce à une correspondance numérique ou par lettre recommandée. La procédure devra par ailleurs renseigner sur : les compétitions et les disciplines que l’association ou la société décide de pratiquer éventuellement, les conditions d’emploi des joueurs professionnels salariés. Elle doit aussi mentionner les moyens devant permettre d’anticiper sur les risques liés à la pratique du métier par les joueurs.

Quels sont les revenus d’un Gameur pro ?

Avant de parler des possibles revenus que vous pourrez gagner en tant que Gameur pro, il est important de connaître les caractéristiques d’un contrat de travail e-sport. Ledit contrat est de type CDD dont la durée est d’au moins 1 an et d’au plus 5 ans. Il est renouvelable de manière indéfinie. Les revenus quant à eux dépendent des types de jeux en question. La fourchette de ces revenus est comprise entre 1 000 et 5 000 euros mensuellement.

Ces montants correspondent souvent aux joueurs accédant au haut niveau seulement. Les joueurs de plus haut niveau peuvent empocher jusqu’à 10 000 euros par mois. C’est dire que le secteur de l’e-sport reste lucratif, surtout lorsque les compétitions sont sponsorisées. Les Gameurs pros bénéficient aussi parfois de primes. De plus, les compétitions ont de plus en plus lieu, ce qui fait que les gains augmentent sans cesse avec de grosses récompenses aux gagnants. Ainsi en France, les joueurs peuvent gagner entre 600 € à 30 000 €.